jeudi 12 décembre 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilDossiersÊtre jeune bénévole : une super expérience !

Être jeune bénévole : une super expérience !

Constance et Juline ont toutes les deux choisi de consacrer une partie de leur temps libre pour faire du bénévolat. La première auprès de Caritas tandis que la deuxième a animé des cours de français au Centre Bernanos.

 

Constance et Caritas

Depuis juin, la permanence d’accueil de Caritas, rue de l’Arc-en-ciel à Strasbourg, a rouvert ses portes après un an de travaux. L’accueil et l’accompagnement y sont proposés quotidiennement auprès des personnes dans le besoin par trois permanents et 170 bénévoles. Parmi ceux-ci, quelques jeunes et étudiants ont fait le choix de s’investir. Selon Germain Mignot, responsable de la permanence, les raisons qui poussent chaque jeune bénévole à s’engager sont très personnelles et diffèrent selon le vécu de chacun : « Certains veulent faire quelque chose d’utile, d’autres sont simplement portés par la bouche à oreille, par l’effet de groupe. Enfin, il y a ceux qui sont proches de la foi chrétienne. »

C’est le cas de Constance :

« Je me suis retrouvée dans une année où j’avais beaucoup de temps pour moi car je devais rédiger ma thèse en pharmacie. En tant que catholique, je me suis demandé comment donner de mon temps, aider quelqu’un, agir dans la société. J’ai vu que chez Caritas, ils cherchaient quelqu’un. Je me suis occupée des enfants de Mme Djouba et M. Touahria. Nous nous retrouvions à la médiathèque de la Meinau. J’ai rencontré ces deux petites filles vives et drôles et nous avons créé des liens tout de suite. Il faut créer cette intimité, sinon c’est assez compliqué de se retrouver. J’espère de tout mon cœur que je vais pouvoir continuer à m’engager comme bénévole en faisant du soutien scolaire ou autre chose. Ce que j’en retiens, c’est que c’est une super expérience. J’ai rencontré une belle famille unie et des enfants géniaux. Je conseille cette expérience à ceux qui disposent d’un peu de temps car on reçoit beaucoup d’amour et c’est très beau. »

Écoutez l’interview de Constance de Miscault au micro de Marc Larchet.

 

Bernanos : Les cours de langue

 Juline a 24 ans. Il y a un an, elle s’est engagée auprès du centre Bernanos tout en poursuivant en parallèle ses études de Français Langue Étrangère (FLE) :

« À ce moment-là, je ne savais pas trop ce que je voulais faire de ma vie. J’aimais enseigner, mais je souhaitais également y intégrer un aspect plus social, en aidant les gens à pouvoir s’en sortir seuls dans la rue par exemple. » Grâce à ses études, elle retrouve chaque semaine un groupe d’Albanais auxquels elle enseigne les bases du français. « Ces gens voulaient apprendre le français alors je faisais ce que je pouvais avec mes propres moyens. Chaque semaine était comme une rencontre, où nous échangions autour de nos cultures. »

Mais il est parfois difficile de composer avec les réalités de chacun : « Il n’était pas toujours facile de les mobiliser chaque semaine. Cet enseignement pouvait parfois être frustrant mais il a malgré tout apporté beaucoup de sens à ma vie. Par exemple, lors d’une leçon, un des élèves s’est endormi parce qu’il avait passé la nuit dehors. Mais il était quand même venu en cours ! Désormais, à chaque fois qu’il pleut, je pense à eux. S’investir de cette façon change la vision d’une vie. »

 

(Visited 164 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook289
Facebook
Twitter2k
Visit Us
YouTube391
YouTube
Pinterest422
Pinterest
Instagram431