Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilÉgliseBon vent !

Bon vent !

En septembre 2017, Mathieu Rohrbach rejoint la zone pastorale de Colmar-Plaine comme animateur de zone. Une nouvelle mission pour cet animateur-né aux multiples casquettes. Il est aussi à l’origine du groupe Waouh !, un ensemble de louange contemporaine made in Elsass.

 

Quel est votre parcours ?

Je suis marié avec Nathalie et père de quatre enfants. J’ai beaucoup de chance car ma femme est une vraie épouse de pasteur. J’ai travaillé deux ans comme éducateur de jeunes enfants, puis 16 années pour l’Église, d’abord comme aumônier des lycées à Mulhouse puis 12 années comme coopérateur au collège épiscopal Saint-André à Colmar.

 

Pas trop dur de quitter le collège épiscopal ?

Il faut savoir lâcher prise mais votre question me touche. Je vis en ce moment une période un peu compliquée car j’essaye de soigner mon départ – il faut dire que ma mission se passait très bien – et mon arrivée. Début juillet, j’ai animé le mariage d’un ancien élève avec mon groupe de musique. Ça vous donne une idée des liens qui se sont créés entre nous au collège. Je suis triste qu’il n’y ait actuellement personne pour me remplacer, j’ai pourtant proposé des noms.

 

Une nouvelle page s’ouvre pour vous

Je démarre officiellement le 1er septembre mais cela fait plusieurs mois que je suis en “tuilage” avec Patricia Dupuy à qui je succède. Je sais qu’elle est très appréciée. Elle a accompagné toutes les reconnaissances de paroisses. Ma mission sera en continuité par rapport au travail mené par Patricia avec cette différence : aujourd’hui, les communautés de paroisses sont toutes reconnues. De plus, ce n’est pas une mission en solitaire. Mon rôle sera d’essayer de répondre aux défis d’aujourd’hui : la tendance des communautés de paroisses à se regrouper ; le constat que les laïcs vont, de plus en plus, être amenés à assurer l’animation des églises ; le souci de faire vivre l’Église en dehors des messes du dimanche. Un autre challenge sera de se recentrer autour de projets car c’est grâce à eux qu’on se renouvelle et qu’on avance. Un autre défi et non des moindres, ne pas négliger ma vie de famille !

 

© Pélé Jeunes – Marc Gilg

Et votre groupe de musique, vous l’abandonnez ?

Le groupe Waouh, ce n’est pas que le lieu où je joue de la musique, c’est aussi mon groupe de prière, de relecture, c’est comme une famille, on est tous parrains des enfants des membres du groupe. C’est clair, Waouh continue et se développe.

 

Un message pour votre zone pastorale ?

Je tiens à les prévenir, je suis plutôt naturel et quand je m’engage, c’est toujours à fond. Je crois beaucoup aux relations fraternelles, à l’amitié. « Voyez comme ils s’aiment » est une phrase de la Bible qui m’interpelle. L’Église, ce n’est pas que les sacrements, ce sont aussi des amis. C’est important d’aller de l’avant, d’avancer ensemble. J’aime beaucoup cette phrase de frère Alois, prieur de Taizé : « Chaque jour nous sommes appelés à refaire le chemin de l’inquiétude vers la confiance. » Et n’oublions pas qu’on a un défenseur de taille, l’Esprit Saint !

 

Écoutez l’interview de Mathieu Rohrbach au micro d’Isabelle Dumont.

 

Propos recueillis par Isabelle Dumont

(Visited 135 times, 1 visits today)

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.