jeudi 27 juin 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilDossiersLes familles dans la Bible

Les familles dans la Bible

Dès la Genèse, la Bible présente une multitude de couples, de fratries et de listes généalogiques.

Les textes bibliques ne livrent pas un modèle parfait à suivre, mais au contraire, ils offrent une diversité de projets de vie à méditer. Toutes ces familles doivent composer avec des problèmes comme la maladie, la jalousie, la violence, l’adultère, le mensonge, la disparition, la trahison, la déportation… À côté de ces blessures de la vie, il est aussi partagé ce qui constitue leurs joies comme la naissance d’un enfant, le bonheur de rencontrer l’autre, les retrouvailles entre frères… Toutes ces histoires ont un dénominateur commun : Dieu est présent.

La promesse d’une famille

Dieu accompagne chaque famille pour lui apprendre à vivre la fidélité et la fraternité. Dans toutes les tragédies et les conflits qui animent les pages de la Bible, la famille est toujours au centre : c’est une famille que Dieu a fait entrer dans l’arche ; c’est en famille que les grands évènements se vivent, comme le repas pascal la nuit de la libération d’Égypte (Ex 12,3).

Les textes bibliques suivent l’itinéraire d’une grande famille, celle d’Abram devenu Abraham. Tout commence avec une promesse : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation […]. En toi seront bénies toutes les familles de la terre. » (Gn 12,1-3). Avec elle, tout est dit sur la famille : les choix à faire et l’avenir à vivre…

Jésus, pierre angulaire

La famille est présente partout dans la Bible, jusque dans la relation entre Dieu et les hommes : une histoire d’alliance. Par la bouche du prophète Jérémie, Dieu se décrit comme « le Dieu de toutes les familles d’Israël » (Jr 31,1). Par ailleurs, Dieu est souvent présenté comme un père avec un tendre côté maternel ! Jésus s’inscrit aussi dans une famille, la lignée de David (Lc 2,4). Il plante sa tente et établit sa demeure au cœur d’une famille en construction, en période de fiançailles entre Joseph et Marie. Dans l’évangile de Jean, la dimension familiale est présente jusqu’au Golgotha. Avec deux paroles empreintes de simplicité : « Femme, voici ton fils. » et « Voici ta mère. » (Jn 19,26-27), une nouvelle famille naît au pied de la croix.

Dans ses lettres, Paul usera de multiples images pour décrire l’unité de cette nouvelle famille formée par le peuple de Dieu notamment celle de la construction : Jésus est la pierre angulaire d’une famille d’un nouveau genre, l’Église (Ép 2,18-22). Terminons ce bref parcours biblique avec l’apôtre des nations : « Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes concitoyens des saints, vous êtes membres de la famille de Dieu » (Ép 2,19). D’ailleurs, la plus belle manière pour (re)découvrir la Bible, c’est de la savourer dans nos communautés, ‘en famille’ !

Élodie Verdun-Sommerhalter, service diocésain des formations

La Bible abonde en familles, en générations, en histoires d’amour et en crises familiales, depuis la première page où entre en scène la famille d’Adam et d’Ève, avec leur cortège de violence mais aussi avec la force de la vie qui continue (cf. Gn 4), jusqu’à la dernière page où apparaissent les noces de l’Épouse et de l’Agneau (Ap 21, 2.9).  § 8, AL.

(Visited 225 times, 1 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431