jeudi 25 avril 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilCultureUne boîte à livres paroissiale

Une boîte à livres paroissiale

© D.R.

Il y a quelques semaines, sur la façade du presbytère Saint-Georges de Sélestat, une belle petite armoire vide a été installée. À compter de ce samedi d’avril, elle a commencé sa vie de boîte à livres. Explication.

 

Pas question de devenir le lieu de dépose de nos vieux livres, même s’ils sont très beaux. Une boîte à livres fonctionne comme une bibliothèque où l’on partage ses bonnes lectures. Basé sur le partage gratuit, le principe du cross booking est simple : chacun est libre de déposer un livre de son choix et d’en emprunter un autre laissé dans la boite à livres.

 

Inciter à la lecture

Nous découvrons ainsi des livres d’auteurs que nous n’aurions peut-être pas achetés. Il ne s’agit pas de faire concurrence aux libraires. Les livres confiés au cross booking incitent à la lecture et donnent envie aux lecteurs de lire plus. Cette pratique, courante dans les pays anglo-saxons, commence à se répandre chez nous. La boîte à livres paroissiale a été fabriquée dans un atelier de travailleurs handicapés et en lien avec l’association Graine de Dahu qui veut mettre la lecture, la culture et la solidarité au cœur du quotidien. Ses bénévoles agissent pour désacraliser les lieux de lecture et les livres eux-mêmes, au nom de l’accès culturel pour tous. Leur credo : le livre ne doit pas rester enfermé dans un magasin ou un lieu de lecture identifié, mais bien aller à la rencontre de ses lecteurs.

 

Ça bouge ici

Quelques recommandations : je dépose un livre que j’ai lu, aimé et que je veux partager en le donnant. Il doit être en bon état et relativement récent pour donner envie d’être lu. Un livre emprunté ici peut être redéposé ailleurs. Le conseil pastoral a organisé une fête inaugurale un samedi matin autour de la boîte à livres. Au programme : lectures, musique et apéritif. Des paroissiens sont venus lire quelques morceaux choisis de leur ouvrage avant de le déposer dans la boîte. Jeanne, encore à l’école maternelle, est venue déposer « Boucle d’Or ». Christophe, un jeune confirmand a pris son accordéon pour égayer de quelques mesures la cour du presbytère. Un apéritif a clos la matinée bien sympathique.

Depuis son installation, Christian Kamenisch, curé résidant dans ce presbytère, constate que chaque jour, « ça bouge, des livres arrivent puis repartent ». Avant d’entrer pour une réunion, les paroissiens profitent de leur passage pour chercher un peu de lecture. L’installation de la boîte à livres entre dans une démarche initiée à la suite de la Cop 21 à Paris et de la publication de Laudato Si par le conseil pastoral. Elle fait suite à diverses propositions en cours ou déjà menées à bien. Ainsi, le lundi de Pentecôte se vit une messe itinérante « au cœur de la Création », des conférences du Père Dominique Lang ou de Martin Kopp ont aidé à la réflexion de chacun et un « troc-échange paroissial » au dimanche des Rameaux pour donner une seconde vie aux objets inutilisés dans nos maisons.

 

Anne Fuchs

(Visited 136 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE