jeudi 12 décembre 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilDossiersUn lieu pour exister

Un lieu pour exister

La troupe des Sarments Verts, cela vous dit certainement quelque chose ? Après la réalisation et la tournée de présentation de leur magnifique spectacle « Je veux des amis, de la tendresse, des étoiles », le groupe continue à se retrouver à La Petite Vigne.

À la demande de tous les membres, divers ateliers ont été mis en place. Ecriture et expression artistique, chant, en vue des journées de l’Espérance, promenade pour les personnes qui ont des difficultés de marche, randonnée pour les plus valides, sorties culturelles, journées collectives pour fêter Noël… Témoignages :

Quand nous nous mettons ensemble, nous devenons plus forts et créatifs. Sortir, rencontrer les autres, ça rend heureux, nous apprenons à connaître les autres…

William et Geneviève

Tous les matins, je lis la Parole de Dieu du jour. Le dimanche, j’allume une bougie. La confiance en Dieu me donne la force de me lever, de faire mon travail. Si Dieu n’était pas là, je ne serais plus en vie.

Geneviève C.

À travers ces rencontres et ces actions concrètes, La Petite Vigne reste fidèle à ses intuitions fondatrices. Les personnes accueillies y trouvent un lieu de rencontre, de parole, de participation active, un lieu où elles existent socialement avec une ouverture vers l’extérieur. Certaines d’entre elles participent aux temps de fête et de célébration proposées par La Petite Vigne et font ainsi, dans la confiance, un chemin de foi…

Sr Geneviève Noll

 

Engagé dans l’accueil des migrants

Ce projet a démarré avec 2 personnes du groupe local d’Amnesty International. Nous avons rencontré le maire de Wissembourg dans le but de sensibiliser les élus à la situation dramatique des réfugiés, en particulier des Syriens, et de permettre l’accueil d’une ou deux familles dans notre commune de 8000 habitants. Favorable à notre demande, il a fait voter le projet au conseil municipal et a chargé le CCAS et l’adjointe aux affaires sociales de s’occuper du dossier et de contacter le ministère de l’Intérieur en juillet… En septembre, la mairie nous a invitées avec un certain nombre d’associations et les communautés religieuses pour nous informer et pour partager le travail de préparation de l’accueil. La famille iraquienne proposée par le ministère est composée de 8 personnes dont un couple avec 2 enfants en bas âge. Deux logements sont prévus pour eux. Tout le monde unanimement, y compris des particuliers, a proposé son aide matérielle, financière ou logistique.

« Bénévole au CCFD-Terre solidaire depuis 1994, à la fois à la permanence d’accueil de la délégation départementale et pour des interventions en milieu scolaire, mon engagement m’a également conduit à organiser le Cercle de Silence à Wissembourg avec des personnes d’Amnesty International. M’intéresser au sort des migrants, des réfugiés, à leur accueil est dans la logique de mes différents engagements et des actions prioritaires du CCFD-Terre solidaire. »

Christiane

 

Un espace pour « se poser et causer » !

Les personnes en précarité ne trouvent souvent pas d’espace d’accueil de jour pouvant les accueillir le dimanche, alors l’Ordre de Malte Haut-Rhin et Caritas Alsace réseau Secours Catholique se sont associés pour organiser un petit déjeuner de rue.

Depuis 2014, de novembre à avril, c’est sous une tente, que chaque dimanche, sur le parvis de l’église St-Etienne à Mulhouse, de 9h à 11h, une équipe de bénévoles se mobilise pour monter et démonter la tente, assurer le service, échanger et dialoguer et permettre à divers publics de se croiser, de se parler, de créer des liens dans l’esprit de « Diaconia », de donner l’occasion à la Communauté chrétienne de rencontrer le public en précarité et de le porter dans ses prières, de « faire communion » ! Le temps d’un petit déjeuner, chacun, chacune est invité(e) à « ouvrir l’espace de sa tente » (Isaïe 54.2). Facile à monter et démonter, la tente exprime notre modestie dans ce projet, notre ouverture sur l’espace public… Aujourd’hui, des gestes témoignent de l’intérêt de cette action : des personnes en fragilité « apprivoisent » cet espace ; certains paroissiens sont devenus des « bénévoles réguliers », d’autres apportent des gâteaux, une autre encore convie à présent à sa table une famille en « attente de papiers ».

À tous ceux qui souhaitent participer, 06 10 80 34 01 ou sur caroegypte@yahoo.fr

(Visited 59 times, 1 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook289
Facebook
Twitter2k
Visit Us
YouTube391
YouTube
Pinterest422
Pinterest
Instagram431