Contact




m
Connectez avec:
samedi 21 avril 2018
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilFamille et JeunesL’Évangile en 3D

L’Évangile en 3D

Lors de la semaine sainte, 230 enfants de la zone pastorale Vignoble et Vallées se sont retrouvés à Rosheim pour une activité des plus originales : faire de la catéchèse avec des Lego.

 

Ce lundi après-midi règne une fébrilité toute particulière à Rosheim. Des groupes d’enfants se mélangent aux passants et déambulent, carnet à la main, dans les rues du centre. Le nez en l’air, ils scrutent attentivement les anciennes portes de la ville, à la recherche de détails qu’ils retranscrivent ensuite dans leur livret. Contrairement aux apparences, ces petites équipes ne sont pas en sortie scolaire. Il s’agit d’une partie des futurs communiants de la zone pastorale Vignoble et Vallées. Il suffit de se rendre jusqu’à la salle des fêtes pour rencontrer le reste des participants.

 

Chaque détail compte

De grandes tables ont été alignées. Elles débordent de petites pièces de mille couleurs, des Lego prêtés pour l’occasion par l’association locale Fana’briques. Un véritable bonheur pour ces jeunes. Mais l’initiative est très sérieuse. Coordonné par Dominique Baradel, animateur auprès de la commission enfants, il propose deux ateliers. Elle est coordonnée par la commission enfants, avec le soutien de la zone pastorale Vignoble et Vallée et de son doyen le Père Christian Renger. Parmi les deux projets proposés, le plus classique, au fond de la salle, est presque achevé. Il s’agit d’une maquette de 4×2 m de Jérusalem, reconstituée exclusivement en Lego. Tout y est, les enceintes, le temple, le palais d’Hérode. Chaque détail compte ! D’ailleurs, Dominique Baradel, représentant de la commission enfant, rappelle à deux participants de ne pas oublier les portes et fenêtres de leur construction. « En cette semaine sainte, nous souhaitons montrer aux enfants les endroits où Jésus est passé lors de son chemin de croix. », explique-t-il.

 

Un puzzle géant

L’autre projet, le plus ambitieux, n’est pas tout à fait terminé. Deux mosaïques de 2×2 m doivent être réalisées par les enfants, représentant pour l’une L’onction de Béthanie, pour l’autre Le lavement des pieds. Chaque participant reçoit un modèle sur papier qu’il faut ensuite reproduire sur une petite plaque. Il faut donc retrouver les bonnes couleurs et replacer les briques une à une, à la bonne place. Si le principe est plutôt simple, la réalisation n’est pas toujours facile. Du côté de Raphaël, 8 ans, la minutie du travail requiert ainsi l’aide d’un adulte. D’ailleurs, en cette fin de journée, les enfants fatiguent. Nicolas et Victor, 9 ans, préfèrent profiter de ces milliers de Lego pour fabriquer une petite église, qui viendra égayer la maquette de Jérusalem.

 

Construire ensemble

Ce sont donc les parents qui prennent le relais, avec parfois un peu de désarroi. Car il faut se dépêcher et assembler les 64 000 pièces avant le début de la messe. Les deux mosaïques devant être montées dans l’église Saint-Étienne, elles serviront en début de célébration de support pour un petit cours de catéchèse. Heureusement, le défi est relevé. Lorsque les enfants pénètrent dans l’église, les soupirs d’admiration fusent devant le résultat bluffant. Il est bien difficile de rester concentré en ce début de messe, encore plus d’imaginer que ce beau travail collectif sera démonté en fin de journée.

Bénédicte Bossard

 

(Visited 49 times, 1 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.