Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
samedi 20 octobre 2018
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilDécembre 2016Noël dans des lieux particuliers

Noël dans des lieux particuliers

Carrefours d’Alsace vous amène à découvrir la fête de Noël dans des lieux particuliers.

 

À la gare de Mulhouse

Depuis Noël 2004, le Conseil Local de la Solidarité (CLS) de la zone pastorale de Mulhouse offre une soirée de Noël et propose un accueil en gare de Mulhouse le soir du 24 décembre pour les personnes seules, isolées et tout groupe intéressé. Chaque année, plus de 350 personnes profitent ainsi de la fête. La soirée est animée et encadrée par les soins du CLS grâce à une centaine de bénévoles. Une collation et une animation festive (musique, chant, contes…) sont proposés aux participants. Des bénévoles proposent des jeux pour les enfants ainsi qu’une distribution de jouets. À l’issue de la fête, ceux qui le souhaitent se rendent en délégation à l’église Sainte-Marie où ils sont attendus pour participer à la messe de minuit.

Je lance un appel pour garnir la table de la fête (salé, sucré, friandises, boissons sans alcool…). Le CLS accueillera vos contributions le samedi 24 à partir de 18h, dans le hall d’arrivée. Un grand merci d’avance ! Noël étant vraiment la fête du partage, le budget de notre fête est pratiquement nul à chaque fois. Si quelqu’un a envie d’assurer une animation, merci de me contacter. Si nous devions être interdits de gare (voir du coté du plan d’urgence), la fête aura lieu quand même ! Le CLS se réserve la possibilité de délocaliser la fête, par exemple au sous-sol du Sacré-Cœur.

Yves Moulin

 

Le cadeau d’un détenu 

Aumônier d’hôpital, 22 années durant, et aumônier de prison, actuellement et depuis 13 ans, j’ai été confronté aux heures douloureuses des nuits et des jours de Noël. En cette période, voici ce que chaque année, nous nous efforçons en équipe de témoigner aux femmes et hommes incarcérés, livrés à l’angoisse de la solitude, plus encore accentuée à Noël. Nous organisons l’opération appelée Jouets de Noël à l’attention prioritaire des papas indigents au centre de détention d’Oermingen et des mamans indigentes de la maison d’arrêt de Strasbourg. Nous sollicitons des communautés de paroisses où des chrétiens consentent à se substituer au parent incarcéré par l’achat d’un cadeau à des enfants âgés jusqu’à 12 ans. Cadeaux remis à l’aumônerie des établissements pénitentiaires. Aumôneries qui les introduisent en détention aux bons soins de l’administration. Cette dernière, après supervision, confie les cadeaux aux mamans et aux papas qui, au gré d’un parloir, auront le plaisir de les offrir à leurs enfants.

Opération à visée pédagogique et pastorale. D’une part, sensibiliser des baptisés à la réalité carcérale : J’étais en prison et vous êtes venus jusqu’à moi (Mt 25,36). D’autre part, consolider, le plus possible, les liens conjugaux et familiaux, distendus par l’absence plus ou moins prolongée de la mère ou du père. Liens vitaux et essentiels aux enfants. Façon aussi pour les aumôneries, présence d’Église au sein des prisons, de prendre part à la mission de préparation à la réinsertion des personnes emprisonnées.

De fait, puisse Noël, et Noël c’est chaque jour, ne jamais étouffer notre sens du service et du respect de nos sœurs et de nos frères, quelles que soient leurs pauvretés, leurs erreurs, leurs souffrances !

Nos regards, nos paroles, nos gestes, s’ils sont vrais et fraternels, ne sont-ils pas les justes attitudes à même d’aider les personnes accusées, condamnées à oser se remettre en question, à accepter d’assumer la responsabilité de leurs actes et à reconnaître les souffrances de leurs victimes ?

Francis Brignon, aumônier de prison.

 

Amour et bredele

Comment fêter Noël, ce beau temps familial, lorsqu’il manque un père, une fille, un compagnon ? À la maison d’arrêt de Strasbourg, ce moment se vit intensément. Lors des parloirs, il est possible d’apporter toutes les semaines le nécessaire : du linge, des chaussures. Le reste, achats et repas, sont pris en charge par la prison. Mais pendant la période de Noël, les familles ont la possibilité d’apporter un colis de nourriture. De la mi-décembre à début janvier, l’Accueil des Familles devient une vraie ruche. Enfin, chacun a le droit de faire parvenir à celui (celle) qui est enfermé(e), un vrai repas maison. Pour ces femmes, ces mères, ces filles, la nourriture restant souvent leur affaire, il y a de la joie à mitonner le bœuf bourguignon, les pizzas ou les bredele qui ont le goût de l’enfance, souvenir d’une période plus douce.

Les colis sont toujours généreusement remplis, symboles de toute l’affection portée à celui qui est enfermé. Ces paquets permettent de garder le lien familial vivant malgré l’absence. L’enfermement met à mal ces liens et perturbe fortement l’équilibre de la cellule familiale. Pour la personne détenue, ces bredele sont bien plus que de la nourriture. Ils sont symboles d’amour et lui signifient qu’elle existe toujours pour eux et que sa place reste au sein de sa famille. Détenue oui mais toujours, père, mère, fille, compagnon. Être aimé et attendu. Voilà le vrai cadeau de Noël !

Mireille Recous

 

Noël chez les gens du voyage

Dans la nuit, on voit sur les terrains en s’approchant les caravanes scintiller de l’intérieur : elles ont souvent été décorées avec attention. La crèche est bien là, et Jésus est prêt à naître dans ces petites maisons, où il est ardemment attendu. J’ai d’ailleurs vu en Alsace les crèches les plus belles, et certaines d’entre elles sont véritablement extraordinaires. Je pense notamment à une visite rendue à une famille à Haguenau, habitant en maison, dont la crèche prenait pratiquement toute la salle de séjour. Une véritable œuvre d’art !

Le soir de Noël, nombreuses sont les familles qui prennent le chemin de l’église paroissiale, car les gens du voyage se joignent volontiers aux gadgés (c’est-à-dire ceux qui ne font pas partie de leur communauté) pour accueillir tous ensemble, dans une belle unité, le Seigneur qui vient.

Fr. Nicolas Tixier, o.p. Aumônier des gens du voyage

 

(Visited 47 times, 1 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.