Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
jeudi 15 novembre 2018
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilDossiersUne enquête pour faire bouger les choses

Une enquête pour faire bouger les choses

Nous préparions des crêpes. Manquant de lait, on s’est dit : « Qu’allons-nous faire, il n’y a plus de commerces dans notre quartier ! Comment font les personnes âgées ou celles qui ont un handicap pour aller faire leurs achats ? » L’idée de faire une enquête est venue de là.

On avait un peu peur de la réaction des personnes mais la première qui nous a ouvert la porte nous a mis en confiance. Cela nous a encouragés à continuer. Beaucoup de personnes étaient d’accord pour nous soutenir. Nous avons remarqué que nous pouvions faire changer les choses autour de nous. On a écrit au maire pour l’informer du résultat des 120 réponses.

Nous avons été reçus par l’adjointe au maire et 3 chefs de service. La rencontre nous a déçus. Ils nous ont pris pour des chefs d’entreprise. Ils nous ont saoulés avec leurs questions, nous ont parlé d’étude de marché, de charges, de loyer, d’électricité à payer… On se croyait important et plus grand quand nous étions dans la salle du maire, même si on n’a rien eu à boire.

J’ai bien aimé le projet. On aurait été contents si cela avait abouti.

Le club des D’jeunes, Haguenau

Plus d’initiatives ACE

© D.R.

Cette année-là, les Perlins 67 avaient rejoint une agréable station verte de montagne pour leur séjour d’été. Le premier soir, petite promenade découverte des abords du centre de vacances. Quelle surprise en découvrant que les lieux étaient inutilisables, certains endroits étant jonchés de débris de verre.

Ce constat navra les enfants. La sécurité nous obligeait à renoncer à utiliser cet équipement. Mais les enfants ne l’entendaient pas de cette oreille : ils voulaient aller jouer et s’amuser. « Et si on allait le nettoyer pour pouvoir l’utiliser ? » L’affaire s’organisa avec des consignes rigoureuses pour éviter tout accident. Accompagnés des responsables, une équipe de volontaires armés de gants, sachets, pelles et balayettes se rendit sur place.

Au retour, les observations fusaient : « Ce n’est pas normal de faire cela, de salir un terrain de jeux, d’empêcher les enfants de jouer. » À mon tour, je rétorquais :

Et ce n’est pas normal non plus que les enfants le nettoient. Je vous propose de le faire savoir au maire du village. Seriez-vous d’accord d’écrire une lettre pour dire ce que nous venons de faire ?

Joignant l’acte à la parole, les enfants rédigèrent un courrier et le déposèrent dans la boîte aux lettres le soir même.

Marie-Claude Robin, ACE 67

© D.R.

Nous avons participé à la journée citoyenne parce qu’on avait décidé de prendre du temps pour le village. J’étais la déléguée du club lors de la réunion de préparation en mairie et j’ai expliqué à tous les adultes le projet du club. Nous voulions décorer le rond-point du village.

Nous avons décidé de créer des personnages avec des matériaux de récupération que chacun a ramenés au club. À midi, on a partagé le repas avec les adultes et nous avons servi l’apéritif. Monsieur le maire nous a dit que nous étions bien sages, prêts à rendre service. C’était une magnifique journée.

Célia, club Fripounets de Vieux Ferette

© D.R.

Nous avons vu un reportage sur les enfants qui ailleurs dans le monde ont des difficultés à aller à l’école. Ensemble, nous avons décidé de récolter des crayons pour les envoyer dans un orphelinat au Vietnam. Nous avions aussi comme projet d’organiser une fête des jeux.

Pendant un mois, nous avons fabriqué des jeux avec du matériel de récupération. Puis nous avons invité tous nos copains pour jouer. 30 personnes se sont déplacées dont des mamans et tous les enfants sont venus avec des crayons. Notre récolte fut bonne. Et on est super contents. On doit encore envoyer le tout à l’orphelinat.

Ce que j’aime en club, c’est que tout le monde peut venir : même les copains qui ne sont pas catholique comme moi.

Mathieu, 12 ans, ACE 68.

© D.R.

L’ACE de Soultzmatt s’est associée avec le Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne (MRJC). Les jeunes du MRJC ont présenté leur film documentaire sur le thème des circuits courts : Engage ta vie, choisis ton agri, fruit de 5 ans de travail. 100 personnes étaient présentes.

Les jeunes ont souhaité promouvoir le Mouvement des Incroyables Comestibles (Ndlr : ce mouvement met à disposition gratuitement des terrains que les participants peuvent cultiver). Un bout de terrain a été mis à disposition par monsieur le curé.

Une soixantaine de personnes est restée au repas où les convives se sont régalés par différents mets, entièrement concoctés par l’équipe Triolos qui, aidée des parents et de quelques convives, avait magnifiquement décoré la salle.

ACE Soultzmatt

Les adultes que je rencontre me disent tous qu’ils n’ont pas le temps, qu’ils courent toute la semaine. Cette pression se répercute sur nos enfants. Victimes des « Hop ! Dépêche-toi ! », les enfants ont besoin de prendre le temps de jouer, de rêver. Et si nous en prenions de la graine ? Je suis souvent surprise par le regard clairvoyant des enfants sur le monde qui les entoure. Très sensibles à tout ce qui touche la nature, ils savent se mobiliser contre l’injustice.

Le CMR, Chrétiens dans le Monde Rural, est un mouvement d’action catholique et d’éducation populaire pour les adultes vivant sur les territoires ruraux. Il organise des journées thématiques à destination des adultes (journée sur les relations entre frères et sœurs ou encore sur le réchauffement climatique). Afin que ces moments se vivent sereinement, il faut prévoir une animation pour les enfants. Nous préparons donc ces temps en partenariat avec l’ACE.

En faisant appel à de jeunes responsables de clubs, en plus d’être bien encadrés et de pouvoir jouer, les enfants vont pouvoir réfléchir et s’exprimer avec leurs mots sur le même sujet que les adultes. Leurs expressions, orales ou sous la forme de dessins pour les plus petits, vont être prises en compte. Nous permettons aux enfants de partager leurs réflexions aux adultes.

Valérie Velten

(Visited 69 times, 1 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.