Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
mercredi 12 décembre 2018
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilDossiersM’sieur, on cherche notre balle

M’sieur, on cherche notre balle

© D.R.

En communauté de paroisses, l’attention aux enfants peut-être une option ou une attitude pastorale.

 

Devant l’église Saint-François, c’est un véritable terrain de jeux. Les petits voisins y jouent et en font leur terrain d’aventure. Je me rends compte de l’impact social de cet espace. Parfois, leurs jeux sont risqués comme ce jour où j’en vois grimper sur le toit de l’Église. Mais M’sieur on cherche notre balle !

 

À partir de ce jour, j’ai droit à de vrais bonjours, des bribes de conversation. À certains, j’ai même pu leur proposer l’ACE. Mais leur terrain de foot favori, c’est celui qu’ils s’inventent devant l’église. Avant les messes, je salue à l’entrée ceux qui viennent. Aux enfants qui arrivent avec leurs parents, je demande le prénom, pas toujours facile, et leur propose de prier le Notre Père autour de l’autel. Certains sont aujourd’hui servants d’autel.

 

Nous réfléchissons à comment mettre ces enfants plus dans le coup :

  • Avec une messe mensuelle des familles ;
  • une liturgie annuelle autour de la parole de Dieu ;
  • le jeu des kilomètres soleil ;
  • la découverte d’une association de malvoyants.

 

Nous avons aussi des propositions pour les parents dont ceux qui sont isolés. Au sein d’une famille que je visite, je vais essayer d’avoir l’occasion de parler des enfants ou de leur donner la parole.

 

S’il est difficile d’avoir des enfants au sein de nos instances paroissiales, je pose souvent la question de leur place au sein de nos activités. Et pourquoi pas une rencontre élargie de l’équipe d’animation pastorale (EAP) avec des enfants… Tiens je vais en parler avec l’EAP !

 

Jean-Claude Klotz, curé communauté de paroisses des Coteaux de l’Ilberg.

 

(Visited 50 times, 1 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.