vendredi 28 février 2020
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilParole LibreLaudato Si : notre voyage à Lourdes avec Mgr Luc Ravel

Laudato Si : notre voyage à Lourdes avec Mgr Luc Ravel

©Antoine Claamgirand

En novembre dernier, Anne Fuchs et Philippe Girardin ont été invité par Mgr Luc Ravel, à l’assemblée plénière des évêques de France. Une grande première puisque chaque évêque était accompagné par deux personnes de son diocèse. Commence alors un travail de réflexion autour de l’écologie intégrale.

Nous sommes reconnaissants à l’épiscopat d’avoir initié un processus de travail, avec nous laïcs, dès le début « d’un chantier ». Nous n’étions pas là pour valider un travail déjà ficelé mais pour, ensemble, entamer une réflexion, donner des orientations et proposer des actions pastorales. Nous avons saisi comment différents diocèses avaient reçu l’encyclique du pape et essayé de la traduire en actes.

Il n’est pas trop tard

À l’initiative de la conférence épiscopale, six témoins ont partagé leur chemin de conversion écologique. Parmi eux, il y avait des non-chrétiens et des personnes actives sur les réseaux sociaux. Durant les ateliers, chacun a interpelé ces témoins, a questionné les évêques. Nous avons échangé sur nos parcours et nos engagements divers en Église et dans la société.

Nous avons perçu que des évêques avaient été touchés et, pour certains, même bousculés par ces témoignages. Nous nous sommes sentis encouragés. « Il n’est pas trop tard pour faire moins pire » avons-nous entendu. Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la conférence épiscopale, nous a paru déterminé, imaginatif et convaincant pour entrainer ses confrères sur les chemins nouveaux. « Nous avons ‘Laudato si’. Mais qu’en faisons-nous ? Avons-nous pris la mesure des richesses de cette encyclique ? » nous a-t-il dit.

Tout est lié en Alsace aussi

Mgr Ravel a exprimé sa volonté d’un engagement personnel et déterminé au nom de toute l’Église d’Alsace sur le chemin de la conversion à l’écologie intégrale. Notre antenne diocésaine poursuivra sa mission avec enthousiasme car chacun de nous a encore à faire cette conversion qui concerne avant tout nos cœurs et l’éveil de nos consciences. Nos actes sont à mettre en cohérence avec ce qui sera devenu une évidence : je ne peux pas préserver la Création sans penser que « tout est lié » et oublier mon frère qui souffre.

Enfin clin d’œil de l’Esprit Saint : parmi les invités à la rencontre de Lourdes, il y avait deux mamans avec leurs bébés. Il était heureux de les avoir avec nous … ils nous ont rappelés l’urgence de notre conversion écologique.

Anne Fuchs, animatrice de zone et Philippe Girardin, antenne Laudato Si

(Visited 20 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook289
Facebook
Twitter2k
Visit Us
Follow Me
YouTube391
YouTube
Pinterest422
Instagram431