lundi 27 janvier 2020
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilDossiersDossier du moisLe Dimanche de la parole de Dieu

Le Dimanche de la parole de Dieu

En conclusion du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, le pape François avait demandé que, chaque année, un dimanche soit consacré à la Parole de Dieu. C’est chose faite par le Motu proprio Aperuit illis, au 3° dimanche du Temps Ordinaire, soit le 26 janvier 2020.

Cette lettre apostolique est l’occasion pour le pape François de livrer une véritable catéchèse autour de la Parole de Dieu et de mettre toute l’Eglise à l’école du Ressuscité. En effet, à travers ce dimanche, il s’agit, comme pour les disciples d’Emmaüs, « de faire revivre à l’Eglise le geste du Ressuscité qui ouvre … pour nous le trésor de sa Parole afin que nous puissions être dans le monde des annonciateurs de cette richesse inépuisable » (§2).

Le livre du peuple du Seigneur

Donner toute sa place à la Parole de Dieu est fondamental pour la vie spirituelle car « la relation entre le Ressuscité, la communauté des croyants et l’Ecriture Sainte est extrêmement vitale pour notre identité » (§1). Personne ne peut donc la confisquer pour lui-même, mais il est nécessaire au contraire que chacun puisse y avoir accès pour en vivre en sachant aussi que c’est dans sa lecture que se construit l’unité : « La Bible ne peut pas être seulement le patrimoine de quelques-uns … Elle est le livre du peuple du Seigneur qui, dans son écoute, passe de la dispersion et de la division à l’unité. La Parole de Dieu unit les croyants et les rend un seul peuple » (§4). Pas étonnant alors que ce Dimanche de la Parole de Dieu coïncide avec la semaine de prière pour l’unité des chrétiens « parce que l’Ecriture Sainte indique à ceux qui se mettent à l’écoute le chemin à suivre pour parvenir à une unité authentique et solide » (§3). Plus largement encore, le pape souligne que cette lecture ne peut que « renforcer les liens avec la communauté juive » (§3).

Parole vivante de Dieu

Pour le chrétien, c’est toute l’Ecriture qui parle du Christ. L’Ancien Testament l’annonce. Le Nouveau Testament le proclame. « La Bible, en tant qu’Ecriture Sainte, parle du Christ et l’annonce comme celui qui doit traverser les souffrances pour entrer dans la gloire. Ce n’est pas une seule partie, mais toute les Ecritures qui parlent de Lui. Sa mort et sa résurrection sont indéchiffrables sans elles » (§7). A travers cette lecture aujourd’hui, c’est « le Christ Jésus qui frappe à notre porte … pour entrer dans notre vie et demeurer en nous » (§8). Grâce à l’Esprit Saint, la Sainte Ecriture se transforme en « une Parole vivante de Dieu, vécue et transmise dans la foi de son peuple saint » (§9). Elle provoque alors « douceur et amertume … partage de l’espérance qu’elle contient » §12), et rappelle aussi « l’amour miséricordieux du Père qui demande à ses enfants de vivre dans la charité » (§13).

Il s’agit donc pour tout disciple de se mettre à l’écoute de cette Parole Vivante, aujourd’hui dans la prière, dans son étude et dans sa proclamation liturgique, en particulier dans l’Eucharistie. Grande est alors la responsabilité des serviteurs de cette Parole : les prêtres (en particulier dans l’homélie), les catéchistes, ceux qui proclament la Parole de Dieu dans la liturgie. A tous, ce dimanche rappelle leur responsabilité.

Hervé Jégou

EN SAVOIR PLUS SUR CETTE INVITATION DU PAPE FRANÇOIS :
(Visited 285 times, 2 visits today)

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook289
Facebook
Twitter2k
Visit Us
YouTube391
YouTube
Pinterest422
Pinterest
Instagram431