samedi 20 juillet 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilDossiersDossier du moisDeux hauts lieux de pèlerinage dans le Haut-Rhin

Deux hauts lieux de pèlerinage dans le Haut-Rhin

Le sanctuaire des Trois-Épis est le seul lieu d’apparition marial officiellement reconnu en Alsace. À Notre-Dame de Thierenbach, ils sont près de 130 000 pèlerins à venir se ressourcer chaque année.

La Vierge s’est arrêtée aux Trois-Épis

Sur ce plateau situé à 650 mètres d’altitude, un lieu de mort est devenu un lieu de vie. Tout commence par la mort accidentelle d’un paysan dont la mémoire était perpétuée par une image pieuse fixée sur un chêne. Devant cette image, le 3 mai 1491, un forgeron d’Orbey, Thierry Schoré, se recueille alors qu’il se rend au marché. Tout à coup, l’image devient réalité et la Vierge lui apparait tenant un glaçon dans une main et trois épis de l’autre. « Mon fils, dit-elle, les habitants de cette contrée, par leurs péchés, ont attiré sur eux la colère de Dieu. Le glaçon que tu vois dans cette main est le signe des châtiments prêts à fondre sur eux. J’ai pu obtenir leur pardon. Ces trois épis marquent les bénédictions du ciel pour ceux qui se convertissent. Va … et annonce au peuple ce que tu as vu et entendu. » Mais le forgeron, arrivé au marché, n’osa pas en témoigner. Un sac de grains le rappela à l’ordre : après l’avoir acheté, il lui fut impossible de le soulever. Il comprit que c’était son silence qui provoquait cette situation et il raconta son histoire bouleversante. Dès 1491, une chapelle en bois fut construite autour du grand chêne, remplacé en 1493 par un édifice en pierre. Le pèlerinage était né et grandit au fil des années. Depuis 1912, il est confié aux pères rédemptoristes. Aujourd’hui, le sanctuaire est un lieu bien vivant comprenant, en plus de la vieille basilique, une église moderne inaugurée en 1968, un chemin du Rosaire et une hôtellerie d’une capacité de 40 chambres. C’est un lieu d’adoration où affluent des milliers de pèlerins venant d’Alsace (nombreux groupes de jeunes), de la France entière et d’Allemagne. Le frère Jean-Luc, rédemptoriste, souligne : « nous avons ici une source particulière : c’est le glaçon qui fond et qui transforme le péché en grâce. »

Hervé Jégou

Notre-Dame de Thierenbach

À la sortie d’un virage, la basilique flanquée de son clocher à bulbe apparait dans son écrin de verdure. « Les pèlerins se sentent bien ici, confie le recteur Denis Simon. Une atmosphère de paix rayonne dans ce lieu ». Qui pourrait imaginer que nous sommes à côté du Vieil-Armand, champ de bataille où périrent tant de soldats français et allemands au cours de la Première Guerre mondiale ! Des fouilles récentes attestent qu’un lieu de culte existe dans ce vallon depuis le VIIIème siècle. Faut-il faire un lien avec cette légende : des enfants auraient trouvé dans un ruisseau une image de la Vierge, donnant naissance à un premier oratoire, origine d’un premier pèlerinage marial ? C’est là qu’est transporté en 1125 un jeune homme de Soultz pour demander sa guérison, après avoir fait le vœu de donner tous ses biens à la Vierge s’il retrouvait la santé. Le miracle se produit et le jeune homme devient moine à Cluny, réussissant même à convaincre son père abbé de fonder à Thierenbach un prieuré avec ses biens. Ce sont ces moines qui vont faire vivre ce sanctuaire autour d’une Vierge à l’enfant et aujourd’hui d’une très belle Pieta (1350) située dans une chapelle à la droite du chœur de l’église baroque actuelle consacrée en 1731. Les moines seront expulsés à l’occasion de la Révolution française et les bâtiments vendus comme bien national avant de devenir paroisse. « Thierenbach est un pèlerinage de dévotion. On y vient pour participer à une messe, pour mettre un cierge et se confier à Notre-Dame » résume le père Simon. Les pèlerins viennent de toute la région, mais aussi d’Allemagne et de Suisse. Ils sont 130 000 par an à venir se ressourcer ou demander des grâces, à l’image des ex-voto qui tapissent les murs de la vénérable église.

Hervé Jégou

(Visited 21 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431