dimanche 16 juin 2019
Se connecter    /S'inscrire    /

Homélie du 9 juin 2019

 




LIRE LES LECTURES DU JOUR

« Vous recevrez une force, celle du Saint Esprit, qui descendra sur vous, et vous serez mes témoins » (Ac 1,8). Une force, un ressort, une énergie de résurrection : voilà ce que nous donne l’Esprit Saint.

Vous voulez avoir une idée de la puissance du Saint Esprit ? Écoutez ce que dit Paul : « Si l’Esprit de Celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, Celui qui a ressuscité Jésus Christ d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous » (Rm 8,11). L’Esprit Saint est l’artisan de la Résurrection du Christ !

La Résurrection, c’est la puissance de l’Esprit Saint qui se déploie dans l’humanité. D’abord dans celle de Jésus. Et maintenant dans la nôtre. La Pentecôte, c’est la résurrection qui entre dans les fibres de notre humanité. C’est la résurrection du Christ, avec le Christ. C’est la résurrection qui vient du Père et nous conduit au Père, qui rentre dans toutes les fibres de notre humanité.

De cela le Seigneur a voulu nous donner un indice très sûr. Quel jour le Seigneur a-t-il choisi pour souffler en nous ce grand Souffle de Vie ? Le Jour de Pentecôte. Or que signifiait la Pentecôte ? Le sens premier de cette fête était le suivant : à Pâque les Juifs offraient à Dieu les premières gerbes de la moisson. À Pentecôte on célèbre la moisson accomplie et c’était une grande joie. La première gerbe, c’est l’humanité de Jésus. La moisson c’est nous ! La Pentecôte, c’est l’accomplissement, l’aboutissement de Pâque.

Si l’on regarde le sens nouveau que cette fête avait pris surtout dans le milieu pharisien : Pâque c’était la fête de la sortie de l’Égypte : la liberté, la libération. Pentecôte c’était l’Alliance, le don de la Loi. C’était la possibilité de vivre avec ce Dieu qui nous a libérés, de demeurer dans la grâce de la libération, de vivre en hommes et femmes libres. Là aussi la Pentecôte était le déploiement de la grâce de Pâque.

C’est ce jour-là que le Seigneur a choisi pour l’effusion de l’Esprit Saint. Pour que ce soit bien clair que la Pentecôte, c’est le déploiement en nous de la grâce de Pâques. La souffrance imprégnée d’amour, la croix qui devient glorieuse, la mort qui est vaincue, le triomphe aussi humble que puissant de la Résurrection, ce n’est pas seulement pour Jésus de Nazareth. C’est pour nous tous. C’est pour tous les humains qui croient en Jésus.

C’est cela qui faisait que les premiers chrétiens traversaient les frontières, entraient dans d’autres cultures, dépassaient les épreuves, se réconciliaient. L’Église c’est le peuple de la résurrection. Pas comme une idée ou une théorie ou un slogan mais comme une réalité une surprise continuelle qui est en nous.

Alors, comment allons-nous regarder la faiblesse, la fragilité de l’Église en Occident aujourd’hui ? C’est simple : si l’Esprit n’est pas notre vie, nous allons nous décourager et notre foi va ou s’éteindre ou se rigidifier comme une momie. Mais si l’Esprit est notre vie, si nous accueillons la Personne de l’Esprit, la situation actuelle certes nous éprouve, nous inquiète mais elle est certainement le lieu où se manifeste la résurrection. Laissons-nous surprendre par l’Esprit Saint !

 

Abbé Philippe Link

 

 

 

(Visited 167 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431