mardi 17 septembre 2019
Se connecter    /S'inscrire    /

Homélie du 11 mars 2019

 




LIRE LES LECTURES DU JOUR

Le Seigneur, dans l’Évangile de ce jour, nous parle de son ultime venue dans la gloire, escorté de tous ses anges,
prenant place sur son trône de gloire (25,31-32),
et distribuant à ses élus en héritage
le Royaume préparé pour eux depuis la fondation du monde (25,34).

Notre Seigneur nous dit surtout en quoi et pourquoi il veut régner en nos vies.

En premier lieu, parce qu’il est un Dieu d’amour
qui ne veut donc régner que sur ceux et celles
qui auront vécu dans l’amour.
Voici donc l’humanité tout entière appelée
par le Fils de Dieu, créateur et sauveur du monde,
à répondre d’abord aux besoins les plus fondamentaux de l’homme.
Au droit à l’alimentation, contre la faim ou la malnutrition.
Au partage de l’eau, contre la soif et les drames de la sècheresse.
À l’accueil fraternel, contre l’exclusion ou le rejet.
Au vêtement et au logement, contre le froid et l’absence de toit.
À la santé, par les soins et le soulagement des maladies.

On voit par là combien ces paroles du Fils de Dieu
ont pu traverser les siècles et demeurent d’actualité.
Il y a là, c’est sûr, quelque chose qui sera toujours primordial.
On ne peut que se réjouir de ce que l’Église a fait – soyons justes –
en tous ces domaines au fil des siècles ;
et de ce que le caritatif et l’humanitaire – soyons vrais –
soient aujourd’hui si bien relayés, souvent
par des non-pratiquants ou des non-croyants.
Car là où est l’amour, là est Dieu, nous dit saint Jean.
Mais l’amour chrétien, et donc le Règne du Christ,
veut aller plus loin encore et atteindre au plus essentiel.

Les plus pauvres des pauvres, ce sont les âmes mortes. (Mère Teresa)

Que serait ce Royaume promis en effet s’il se cantonnait
dans les limites et les insatisfactions d’ici-bas ?

Nous devons donc nous ouvrir aussi, et même plus encore,
à ceux qui ont faim de la foi qui nous sauve ; soif de l’espérance qui nous met dans la joie et nous donne de tenir.
De ceux qui sont en attente de communion fraternelle,
puisque nous ne sommes plus des étrangers ni des hôtes,
mais concitoyens des saints de la maison de Dieu. De ceux qui aspirent à être, comme promis, revêtus de lumière,
guéris du mal du péché et de la mort.
Et libérés de la prison de l’enfermement des cœurs.
Alors oui, quel Royaume d’amour, de lumière et de joie
déjà en devenir ici-bas et en perspective de vie éternelle !

Seigneur Jésus, donne-moi la grâce de faire passer ton amour et ta volonté avant tout. Aide-moi à lutter courageusement contre mes désirs impurs et mes envies égoïstes. Aide-moi à te donner la priorité dans ma vie et à le montrer concrètement en pratiquant la charité envers les plus faibles. Apprends-moi la charité ! Règne en moi par la charité. Christ notre Roi, que ton Règne vienne !

Abbé Philippe Link

 

 

 

[vc_cta h2= »Se nourrir spirituellement pendant le Carême » txt_align= »center » el_width= »lg » add_button= »right » btn_title= »Je m’inscris » css= ».vc_custom_1551370627403{background-color: #ab81b9 !important;} » btn_link= »url:http%3A%2F%2Feepurl.com%2FgiXHzD||target:%20_blank| »]

Inscrivez-vous pour recevoir quotidiennement l’homélie du jour pendant le Carême.

[/vc_cta]

(Visited 274 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
Twitter2k
Visit Us
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431