jeudi 25 avril 2019
Se connecter    /S'inscrire    /

Homélie du 8 février 2019




LIRE LES LECTURES DU JOUR

Le second Évangile est le plus court des quatre ; il est aussi le plus sobre. Or voilà que saint Marc consacre pas moins de 16 versets à un récit où n’interviennent ni Jésus, ni ses disciples !

Ces derniers viennent d’être envoyés en mission ; quant à Jésus, il n’en est question qu’au début de la péricope, pour introduire le flash-back sur l’exécution du Baptiste. A moins qu’il ne soit question indirectement aussi bien de Notre-Seigneur que des disciples à travers le sort qui est réservé au Précurseur ?

Le comportement d’Hérode annonce en fait l’attitude d’un autre représentant du pouvoir, Pilate, engagé malgré lui dans un procès qui s’ouvrira bientôt. De part et d’autre, l’inculpé est traîné devant le tribunal en raison de jalousies. Pilate en est conscient et tente de défendre Jésus ; mais devant la pression du Grand Prêtre et de son entourage, il ne veut pas prendre parti en faveur de l’Innocent. Il tente alors de sauver l’inculpé en se référant à la tradition qui voulait que l’on relâche un prisonnier pour la Pâque, mais la faveur accordée à l’occasion d’une fête se retourne contre lui : la foule préfère Barabbas à Jésus. Pour ne pas perdre la face et ne pas être discrédité auprès de l’Empereur, il préfère livrer le Prisonnier entre les mains de ses accusateurs, et laver les siennes en signe de désapprobation.

Poursuivant le parallélisme, comment ne pas remarquer que dans les deux cas, la trahison a lieu au cours d’un repas : celle de Judas au cours de la dernière Cène, celle de Jean Baptiste au cours d’un banquet royal ? Dans le premier, Notre-Seigneur se donne lui-même en nourriture ; dans le second, la tête du Précurseur est apportée sur un plat…

L’évangéliste voudrait-il donc nous dire que le pouvoir de ce monde est corrompu parce qu’il est dominé par les passions ? Que les Rois, alors même qu’ils croient disposer du droit de vie et de mort sur leurs sujets, sont en fait livrés au pouvoir du Prince de ce monde qui les dirige invisiblement, les conduisant à leur perte ?

Il est significatif que l’Évangile se poursuive par le récit d’un autre repas, au cours duquel Notre-Seigneur va préfigurer l’Eucharistie en multipliant les pains. Ce repas sera suivi de l’épisode de la marche de Jésus sur la mer, symbolisant sa victoire sur la mort. Le rapprochement des deux péricopes nous permet d’étendre aux disciples venus enterrer le corps du Baptiste, l’exhortation adressée par Jésus aux apôtres :

Confiance ! C’est moi ; n’ayez pas peur ! J’ai vaincu le monde (Jn 16, 33) ; je suis le seul véritable Roi : le Roi des rois et le Seigneur des Seigneurs (Ap 19, 16).

Seigneur donne-nous de lire les événements de notre vie à la lumière de ta présence à nos côtés, afin que nous ne cédions ni à la tentation du découragement, ni à celle de devenir complice des forces du mal ; mais que nous puissions poursuivre paisiblement notre route sur le chemin de l’Évangile, sûrs que tu es « avec nous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20).

Abbé Philippe Link

(Visited 293 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

dernier commentaire

  • La domination des hommes sur eux même les conduit à la mort ( par la jalousie du pouvoir “supérieur” qui est une forme de l’orgueil).

    Jean Baptiste témoigne contre Herode qu’il ne peut en vérité épouser la femme de son frère, car son coeur est dans l’emprise de la jalousie qui lui fait rabaisser ses opposants, comme Cain était jaloux de son frère d’Abel jusqu’à le tuer.

    La domination des hommes par Jésus-Christ, Verbe de Dieu, le Berger et l’Agneau de Dieu, les conduit à la Vie dans l’Esprit Saint (par la mort et la Résurrection de Jésus, ils reçoivent l’Esprit Saint qui fait de l’humanité un seul peuple pour L’éternité de Dieu )

    Jésus témoignage pour nous de l’Amour Divin, Rédempteur et Miséricordieux, il est Celui qui par Son Amour vainqueur domine nos passions idolâtres, redonne à notre humanité ce supplément d’âme ( le don de l’Esprit Saint ) que nous ne pouvons retrouver par nos propres forces, dans une humanité entrée en tentation d’athéisme depuis longtemps.

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE