jeudi 25 avril 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilParole LibreBillets de Mgr Ravel (français)Mgr Ravel : carnet de voyage en Corée

Mgr Ravel : carnet de voyage en Corée

Comme chaque mois, retrouvez la parole libre de Mgr Ravel.

8 octobre, le départ

À l’invitation de l’archevêque de Daegu, grand diocèse au Sud-Est de la Corée, nous partons sur les traces de missionnaires des Missions étrangères de Paris. Parmi eux, le père Achille Robert (1853-1922) qui est le père fondateur de l’Église de Daegu, et Mgr Florian Demange (1875-1938), né à Saulxures, dans le Bas-Rhin, et nommé en 1911 vicaire apostolique de Daegu. D’un coup d’aile de Boeing 777, nous survolons l’Europe, la Russie et la Chine, pour franchir sept fuseaux horaires. Je songe à ces longues traversées incertaines vers ces missions extrêmes.

10 octobre, accueil officiel à Daegu

L’archevêque, Mgr Thaddeus Cho Hwan-kil et son évêque auxiliaire, nous présentent l’histoire de l’évangélisation de la Corée et du diocèse. L’archevêque nous conduit sur la tombe de Mgr Florian Demange. Impressionnés, nous laissons courir notre prière pour cette église-sœur, pour ses missionnaires que n’effrayaient ni la distance, ni la fatigue, ni les écrasantes persécutions. Ce voyage est avant tout un pèlerinage. Il se poursuit sur la trace des martyrs de Corée dont à peine une centaine sont aujourd’hui canonisés. On débute cette mémoire du sang versé par l’ancien tribunal de Daegu, transformé en martyrium, où furent jugés de nombreux chrétiens avant d’être mis à morts. J’ai cette impression de revenir aux débuts du christianisme, vingt siècles en arrière pour nous, deux siècles pour eux.

13 octobre, grotte de Lourdes de Daegu

Consacré premier évêque de Daegu, Mgr Florian Demange arrive avec des projets immenses : la construction d’un séminaire, d’un évêché et l’agrandissement de la cathédrale, bâtie par le père Achille Robert. Il promet à Dieu qu’en cas de réussite, il construira un lieu de pèlerinage avec une grotte de Lourdes. Il tint parole et le 13 octobre 1918, il consacrait le lieu et confiait le diocèse à la Vierge de Lourdes. Cent ans plus tard, nous sommes sur les « fonts baptismaux » du diocèse. 4000 personnes se serrent sur la pelouse précédant le sanctuaire. La prière ruisselle de partout, on la sent pénétrer les murs de la grotte. Pour nous en Europe, vieille chrétienté que le pape François nommait « grand-mère », un temps long nous sépare de ces moments initiaux du christianisme. Loin de la source, garderons-nous la même force du courant ?

16 octobre, Séoul

Nous allons de lieux des martyrs en mémoriaux des martyrs, d’Églises fondées sur les martyrs en sanctuaires dédiés aux martyrs. L’Église en Corée n’oublie pas le sang qui l’a fait naître. D’âge en âge, l’Église vit et prend conscience de formes différentes de sainteté. Aujourd’hui sera mis en valeur la sainteté du laïc, vivant les gestes de la vie quotidienne avec un immense amour. De partout, affleure constamment la superbe reconnaissance que les chrétiens nous témoignent, pour l’unique raison que nous sommes prêtres français. Comme si nous descendions en ligne directe du père Achille Robert ou de Mgr Florian Demange, les fondateurs de leur Église. Toutes ces visites-pèlerinages nous pressent de parler à neuf de ces grands alsaciens qui laissèrent leur pays pour l’Évangile. À nous de poursuivre en Alsace cette mémoire chrétienne.

 

+ Mgr Luc Ravel,
archevêque de Strasbourg

Découvrez l’ensemble de son carnet de voyage : https://www.alsace.catholique.fr

(Visited 131 times, 2 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE