Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
lundi 18 février 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilDossiersDossier du moisRegard d’un paroissien sur l’accueil des prêtres africains

Regard d’un paroissien sur l’accueil des prêtres africains

Christophe Jeunesse est paroissien de Reichstett, où se sont succédés trois prêtres africains. Il nous livre son témoignage.

Depuis 2012, trois prêtres africains se sont succédé dans notre communauté de paroisses. Chacun, à sa manière, l’a marquée de son empreinte. Ils sont tous les trois très différents. Comme tout un chacun, ils sont empreints des cultures associées à leurs milieux d’origine, mais ce qui semble avoir le plus façonné leurs personnalités respectives, ce sont leurs multiples expériences au sein de l’Église. Au final, chacun a apporté ses richesses spécifiques, le plus souvent dans le respect de l’existant ; et ce dans de nombreux domaines : animation liturgique, vivre ensemble, etc.

Ce que j’ai relevé ensuite, c’est leur enthousiasme, la volonté de tout mettre en œuvre pour que notre communauté soit vivante et aimante, avec la même considération pour toutes les générations. L’arrivée du premier prêtre africain a suscité des réticences, parfois fortes. Si sa mission d’unifier nos paroisses n’y était sans doute pas étrangère, il m’a aussi semblé que des fidèles, dont certains très engagés, ont pu craindre un bouleversement dans le fonctionnement de la paroisse. Petit à petit, avec douceur, dialogue et humour, le climat s’est apaisé dans une atmosphère fraternelle. De temps à autres, certains se sont par exemple aventuré à exprimer quelques mots en alsacien. Par ce geste symbolique, ils suscitaient des rires joyeux mais aussi beaucoup d’affection à leur égard !

Les deux prêtres qui lui ont succédé ont largement bénéficié du chemin ainsi tracé ; leur accueil n’a fait, je pense, aucune différence avec celle d’un prêtre qui aurait été originaire de notre région. En somme, nos prêtres africains se sont plus adaptés à leurs paroissiens que le contraire. Ils nous rendent avec amour et générosité le témoignage qu’en d’autres temps des prêtres d’Alsace sont allés porter sur le continent africain. Ils sont une véritable chance pour notre Église !

Christophe Jeunesse, paroissien de Reichstett

(Visited 32 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.