Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
lundi 18 février 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier

Homélie du 25 janvier 2019




LIRE LES LECTURES DU JOUR

En cette fête de la conversion de St Paul, l’Église nous donne à méditer la finale de l’Évangile de Marc avec l’apparition du Ressuscité aux onze Apôtres.

Cette apparition est essentiellement un envoi en mission ; Jésus apparaît aux apôtres pour les mettre en route. Il se manifeste à nous pour nous mettre en route. De la même manière qu’il dit à Marie-Madeleine :

Ne me retiens pas (…) ! Va dire à mes frères… (Jn 20,17)

Cet envoi, dans l’Évangile de Marc, présente une particularité : Jésus envoie les “onze proclamer l’Évangile à toute la création (Mc 16,15)” ; à tout le créé : aux humains, aux mondes animal, végétal et minéral ; à la terre et au cosmos tout entier !

Voilà qui nous place face à une profonde interrogation : comment annoncer l’Évangile de la Résurrection à toute la création ? Est-ce à travers des paroles que nous pourrons le faire ? Certes, François d’Assise a prêché aux oiseaux et Antoine de Padoue aux poissons, mais n’est-ce pas là seulement le signe d’une prédication plus ample à laquelle nous sommes appelés ?

Il doit donc y avoir un autre langage pour proclamer la Résurrection. Un langage au-delà des mots ; N’est-ce pas le langage de la vie, le langage de l’amour “en acte et en vérité” (1 Jn 3,18).

Si nous vivons de la résurrection, si nous vivons de la qualité d’amour réciproque que permet la résurrection, nous évangéliserons la création !

Oui, nous avons un rôle à jouer dans l’évangélisation de la création, dans sa réconciliation et son exultation !

De fait, la résurrection de Jésus “en qui et vers qui tout a été créé” (Col 1,16) a produit comme une fission nucléaire dans l’être même de toute création, enfin libérée des tenailles du péché.

Mais pour que cette libération s’accomplisse, pour qu’advienne la nouvelle création, il faut le « oui » des humains à l’Évangile ; il faut que nous vivions l’Évangile, et, ainsi, le proclamions à la création.

Saint Paul, au chapitre 8 de la Lettre aux Romains nous dit que toute la création attend avec impatience “la révélation – le dévoilement – des fils de Dieu” (Rm 8,13). Notre mission est donc de dévoiler au cosmos tout entier –  à nos frères et sœurs en humanité et à toute création – la vie de la Résurrection qui est “justice, paix et joie dans l’Esprit Saint” (Rm 19,17).

Heureux les doux, ils hériteront la terre (Mt 5,4)

avait proclamé Jésus sur la montagne ; la terre attend avec impatience d’être enfin l’héritage des doux, c’est-à-dire de ceux qui ont été réconciliés par la puissance de la Résurrection.

Nous pouvons relire cela à partir du Livre de la Genèse. Il nous y est enseigné que nous portons une responsabilité vis-à-vis de la création que nous a confiée le Créateur ;

Emplissez la terre et soumettez-la (Gn 1,28).

L’homme a donc un ministère royal à exercer sur la création ; ministère qui nous oblige à respecter la création, à ne pas la salir, à ne pas l’abîmer, à en exploiter les ressources avec mesure afin qu’elles servent la vie de l’homme aujourd’hui aussi bien que demain.

Mais ce ministère royal va désormais plus loin : il a son sommet lorsque nous annonçons à la création l’Évangile de la Résurrection en le vivant entre nous, lorsque nous annonçons l’”Évangile à toute la création” (Mc 16,15) Vivre l’Évangile, c’est accueillir Jésus ressuscité en nous et au milieu de nous ; C’est donner corps à sa Présence aimante qui réconcilie tout homme et toute chose.

Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre (Mt 28,18)

proclame Jésus, en qui Dieu “s’est réconcilié tout l’univers”. (Col 1,20) Mais Jésus attend notre « oui » à sa présence pour exercer avec nous ce pouvoir de réconciliation sur le cosmos tout entier.

Il nous faut entendre le “gémissement” de toute créature (cf Rm 8,22) qui attend le dévoilement de la vie de la Résurrection qui dépend de notre commun « oui »  !

Oui, Seigneur Jésus, viens prendre possession de notre vie et de notre vivre ensemble afin que l’Évangile puisse faire exulter toute la création.

Abbé Philippe LINK

(Visited 229 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.