samedi 25 mai 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilÉgliseSpiritualitéHomélie du jourHomélie du 27 décembre 2018

Homélie du 27 décembre 2018



LIRE LES LECTURES DU JOUR

 

« Et lui Seigneur ? » Avouons que cette question, qui ne manque pas d’ambiguïté, a de quoi surprendre dans un écrit sacré ! Pourtant, c’est par ce genre de réaction, inattendue mais ô combien naturelle, que nous pressentons le caractère profondément humain des évangiles. Le Verbe s’est fait chair ; notre Dieu est un Dieu tout proche : « nous l’avons entendu, contemplé de nos yeux, touché de nos mains » (1ère lect.), il s’est fait l’un de nous, partageant la vie quotidienne des plus simples, afin d’être pour tous l’ « Emmanuel », Dieu-avec-nous. Et les évangiles portent incontestablement la trace de ce caractère profondément humain de la Révélation. Plus exactement, ils nous mettent fidèlement en relation avec la divino-humanité de Notre-Seigneur, qui se laisse interpeller par nos questions et prend la peine d’y répondre patiemment. Tout cela donne aux évangiles un caractère tout à fait unique : un écrit sacré où la plus haute doctrine religieuse est proposée par le Fils de Dieu fait homme, dans un contexte de simplicité, de solidarité, de familiarité qui la rend accessible à tous.

 

« Et lui Seigneur ? » Que de fois cette question n’est-elle pas montée dans notre cœur, sans que nous n’osions la poser en raison des sentiments inavouables qui l’animaient : curiosité, envie, jalousie, colère ? Qu’il est difficile pour nous de ne pas nous comparer ; et comment faire pour ne pas accuser Dieu qui fait preuve de tant d’injustice en répartissant ses dons d’une manière si inégale ? Quelle ascèse de nous contenter de gérer notre propre vie dans l’obéissance intérieure aux dons que le Seigneur nous a confiés, et dans l’obéissance extérieure aux personnes et aux circonstances !

 

L’indifférence, le repli dans notre bulle individualiste n’est guère plus évangélique : « Chacun pour soi et Dieu pour tous » est une caricature de la charité, dont la dette doit rester insolvable (Rm 13, 8). Créés à l’image du Dieu d’amour qui se fait serviteur et nous invite à laver comme lui les pieds de nos frères, la seule attitude vraie consiste tout au contraire à demeurer inconditionnellement disponible : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » (Mc 10, 51). Mais pour pouvoir adopter une telle attitude, il nous faut précisément renoncer à vouloir régenter la vie des autres, sans quoi nous ne sommes plus leur serviteur mais leur maître.

 

« – Et lui Seigneur ? – Est-ce ton affaire ? Toi, suis-moi » sur le chemin du suprême renoncement. C’est ainsi que Jésus ressuscité annonce à chacun d’entre nous « par quel genre de mort nous avons à rendre gloire à Dieu ». C’est en suivant le Christ sur le chemin d’une vie livrée à tous et à chacun – en commençant par ceux dont nous avons la charge – dans la gratuité d’un amour désintéressé, que nous serons « en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus-Christ » (1ère lect.). Ce chemin passe par la porte étroite de la mort à tous nos « oui, mais », à toutes les conditions que nous mettons à l’engagement au service des autres, jusqu’à ce que notre vie tout entière soit devenue un « me voici pour faire ta volonté » (He 10, 9), comme le fut celle du Christ. C’est ainsi seulement que nous entrerons dans la plénitude de la joie pour laquelle nous sommes créés.

 

Seigneur Jésus, je sais bien que telle est la route de la vraie liberté, mais j’ai tant de mal à lâcher tous mes “mais”. D’ailleurs j’en ai déjà introduit un dans la phrase que je viens de te dire !! Je ne vois pas d’autre solution que de faire de tous ces “mais” un grand paquet-cadeau, et de venir le déposer au pied de ta crèche. Je ne sais pas trop ce que tu en feras, mais je veux croire que cela m’aidera à changer d’attitude et à cesser de voir mes frères et sœurs à travers les lunettes de mes suspicions, de mes jalousies, de mes ressentiments, pour les recevoir tels qu’ils sont, et mettre tout mon effort à t’imiter en choisissant deles servir, avec l’aide de ta grâce.

 

Abbé Philippe LINK

(Visited 238 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431