samedi 20 juillet 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilÀ la uneLes cloches de l’église Saints-Pierre-et-Paul de Hochstatt

Les cloches de l’église Saints-Pierre-et-Paul de Hochstatt

Hochstatt, nouvelle cloche SI bémol

 

L’église Saints-Pierre-et-Paul de Hochstatt, dans la région mulhousienne, possédait cinq cloches à la fin du 19e siècle. En 1917, les réquisitions allemandes en détruisirent deux. Pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, il a été possible de reconstituer et d’enrichir ce patrimoine. Chronique d’une renaissance.

 

En 1828, l’église Saints-Pierre-et-Paul de Hochstatt s’est vue dotée de trois cloches fournies par le fondeur Robert d’Urville (Vosges). Ce dernier avait prévu de livrer une grande cloche FA 3 dédiée aux saints Apôtres Pierre et Paul, patrons de l’église, une cloche moyenne SOL 3 dédiée à saint Antoine, ermite, et une petite cloche La 3 dédiée à saint Sébastien, patron secondaire de l’église. Si la sonnerie devait former un trio majeur FA-SOL-LA, il apparaît que la cloche « SOL » était en réalité un LA bémol de 425 kg.

 

Une construction par étapes

En 1864, après la construction du clocher actuel de l’église, le fondeur Robert livra deux cloches supplémentaires pour compléter la sonnerie de 1828. Il était question de créer un bourdon DO 3 et une petite cloche DO 4 pour former l’accord DO-FA-SOL-LA-DO, c’est-à-dire le motif musical dit « de Westminster ». En réalité, si la nouvelle petite cloche DO 4 fut bien un DO, le bourdon était musicalement trop haut d’un quart de ton et donnait la note DO 3 + 7 seizièmes de demi-ton. La nouvelle petite cloche DO 4 pesait 188 kg et s’appelait Pius sans doute en hommage au pape Pie IX. Le bourdon fut dédié à saint Michel et pesait 1318 kg.

 

Lors des réquisitions allemandes de 1917, les cloches FA et LA, cloches 2 et 4, ont été détruites. Il restait donc les cloches 1, 3 et 5 de la sonnerie de 1864 au sortir de la Première Guerre mondiale. Ce trio, assez hétéroclite musicalement, donnait les notes suivantes : DO 3 (très haut), LA bémol 3 et DO 4.

 

Une renaissance un siècle après

En 2016, lors d’un passage à Hochstatt, il a été possible à l’auteur de ces lignes de proposer une reconstruction de la sonnerie pour tenter de restituer le patrimoine perdu et redonner à la sonnerie de l’église une cohérence musicale. Ce fut l’Association des Oeuvres Saints-Pierre-et-Paul par l’intermédiaire de son président, Jacques Eichinger, qui répondit à l’appel lancé. Après avoir obtenu l’accord de la municipalité et de la Fabrique de l’église, cette association prit la maîtrise d’ouvrage de l’opération et s’adressa à la société Voegele de Strasbourg pour concrétiser le projet au moment où l’Alsace commémorait le centenaire des réquisitions des cloches de 1917.

 

Grâce à la générosité des donateurs, il a été non seulement possible de créer deux nouvelles cloches pour restituer le patrimoine perdu en 1917 mais d’en ajouter une nouvelle qui est venue enrichir l’ensemble campanaire dans les aigus. Les trois nouvelles cloches ont été réalisées au cours du printemps 2017 et coulées le 5 mai suivant au sein des ateliers de la société André Voegele de Strasbourg. Exposées dans l’église de Hochstatt à partir de l’Ascension, elles ont été bénies par Mgr Jean-Paul Mathieu, évêque émérite de Saint-Dié, le 2 juillet suivant à l’occasion de la fête patronale.

Hochstatt, bourdon de 1864

 

Hissées dans le clocher à la mi-juillet, les cloches ont débuté leur office liturgique pour la fête de l’Assomption. Quelques semaines plus tard, une présentation du carillon par nos soins lors des Journées du Patrimoine a permis également aux habitants du lieu de se familiariser avec leurs nouvelles cloches et de découvrir la nouvelle ordonnance des sonneries. L’ancienne horloge mécanique, construite par l’horloger Adam de Colmar au 19e siècle, a été maintenue en service et sonne les heures sur quatre cloches désormais.

 

Trois nouvelles voix

La cloche FA pèse 603 kg. Affectée à la sonnerie quotidienne de l’Angélus, elle est dédiée à la Bienheureuse Vierge Marie et porte l’inscription principale suivante : « + O très sainte Mère de Dieu + Toi qui accueilles cet Ave + De la bouche de Gabriel + Affermis nos coeurs dans la paix. » Il s’agit de la traduction de quatre vers extraits des deux premières strophes de l’hymne grégorienne Ave Maris Stella qui est chantée aux vêpres de la Bienheureuse Vierge Marie. Ces vers évoquent l’Annonciation de l’ange Gabriel à Marie selon le récit qui en est fait dans l’évangile selon saint Luc (1, 26-38). L’inscription est donc en lien direct avec le texte de la prière de l’Angélus que la cloche annonce matin, midi et soir. Sur la face avant, la cloche porte un bas-relief représentant la Vierge à l’enfant. Sur la face arrière se trouve une croix latine avec les noms des donateurs.

 

La cloche SI bémol pèse 291 kg. Elle est dédiée aux saints Apôtres Pierre et Paul, patrons de l’église. Elle porte comme inscription principale les mots suivants : « + Bienheureux Pierre et Paul + Par vos saintes prières + Préservez-nous de tous les maux + Élevez-nous au plus haut des cieux .» Cette invocation est extraite de la seconde strophe de l’hymne grégorienne des vêpres de la fête des saints Apôtres Pierre et Paul, O Roma felix, chantée le 29 juin et que l’on trouve dans la Liturgie des Heures. Il s’agit ici de sa traduction française. On pourra lire dans cette invocation une demande de protection des deux saints patrons de la paroisse. Elle est aussi un appel quotidien à regarder les « choses d’en haut » comme nous y invite la Lettre aux Colossiens (3,1-4) lue à la messe du jour de Pâques. Elle fait allusion à l’espérance chrétienne d’être emportés, à la fin des temps, auprès du Seigneur « sur les nuées du ciel ». Sur la face avant de la cloche, se trouve un bas-relief représentant saint Pierre avec ses attributs (les deux clés) et saint Paul avec ses attributs (le livre et le glaive). Sur la face arrière, on peut voir une croix latine avec les noms des donateurs.

 

La cloche MI bémol pèse 132 kg. Elle est dédiée à sainte Odile, patronne de l’Alsace. Elle porte l’inscription suivante : « + Avec Odile, rejetons les oeuvres des ténèbres + Revêtons les armes de la lumière. » Cet appel est inspiré directement d’un verset de la Lettre de saint Paul aux Romains (13, 12). Sur la face avant de la cloche, on peut voir un bas-relief représentant sainte Odile. Sur la face arrière, une croix latine et la mention du donateur.

 

Cohérence musicale

Avec leurs aînées, les nouvelles cloches forment à présent une sonnerie tout à fait singulière et musicalement cohérente malgré les imperfections notables des cloches de 1828 et 1864. La ligne mélodique de l’ensemble est la suivante : DO 3 (très haut), FA 3, LA bémol 3, SI bémol 3, DO 4 et MI bémol 4. Avec ces six cloches, il a été possible d’établir une ordonnance de sonnerie qui perpétue les traditions campanaires alsaciennes et en particulier les usages du Sundgau notamment pour l’Angélus qui est annoncé par une volée successive de deux cloches. Le bourdon sonne seul chaque vendredi à 15h en mémoire de la Passion du Christ et, le samedi soir ainsi que la veille des fêtes, les cloches retentissent de manière festive à 19h30 pour annoncer le jour du Seigneur.

 

Par des combinaisons musicales variées, les cloches annoncent joies et peines de la paroisse de Hochstatt et rassemblent les fidèles pour les offices. En reconstruisant la sonnerie de Hochstatt, l’objectif était aussi de mettre en valeur le patrimoine immatériel que constituent les traditions de sonnerie. L’objectif a été parfaitement atteint de ce côté-là également. Une restauration patrimoniale exemplaire à tous points de vue.

 

Olivier TAROZZI

Source : Almanach Sainte-Odile 2019

(Visited 15 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431