Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
mardi 22 janvier 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilParole LibreChronique : en route vers une vie nouvelle

Chronique : en route vers une vie nouvelle

 

Suite à sa rencontre avec le Christ, Raphaëlle s’est mise en route avec l’aide d’un accompagnateur spirituel. Grâce à lui, elle a demandé le baptême.

J’ai grandi dans un milieu athée. Quand on parlait « religion » en famille, c’était toujours en des termes négatifs ! Depuis toujours, j’ai été attirée par la question de la transcendance, tâtonnant dans la littérature et le milieu artistique. Étonnamment, mon chemin a croisé celui de catholiques pratiquants, dont une femme rencontrée à Paris. Elle était libre et pétillante et je me suis dit : « si c’est cela être catholique, alors je veux en être. » Pourtant, il y avait en moi cette barrière : « la foi, c’est juste bon pour les autres ! »

Il y a cinq ans, je suis arrivée à Strasbourg. À ce moment-là, je n’étais pas à 100 % heureuse dans ma vie ! Sur les conseils de Myriam, une amie, j’ai rejoint le parcours Alpha. Pendant ce parcours, un week-end a été consacré à l’Esprit-Saint. Peu familiarisée avec la prière, je me sentais gauche à l’idée de m’adresser à Jésus. Un membre de la communauté du Puits de Jacob m’a dit : « Jésus est là, adresse-toi directement à Lui ». Et là, déclic ! Je me suis rendue compte que Jésus était vraiment là, présent depuis le début et je m’en apercevais seulement maintenant. J’ai beaucoup pleuré. Je me suis ensuite mise en route, me débarrassant de tout ce qui dans ma vie m’éloignait de Jésus. À la suite du parcours Alpha, j’ai rejoint une cellule d’évangélisation de la Meinau et j’ai rallié un groupe de catéchumènes des Fraternités Monastiques de Jérusalem. J’avais besoin de rendez-vous pour faire vivre ma foi.

Mon baptême, c’est peut-être le premier vrai engagement pris dans ma vie !

Au début, étant mal à l’aise avec les codes de la messe, je n’osais pas y aller toute seule alors j’accompagnais Myriam. N’étant pas baptisée, je suivais, les bras croisés, les petits enfants du catéchisme pour recevoir la bénédiction du prêtre. Un jour, tout le groupe des catéchumènes s’est décidé pour le baptême, tout le monde sauf moi qui freinait des quatre fers, à cause d’une peur chronique de l’engagement. Mon accompagnateur m’a alors dit : « Raphaëlle, tu es libre, tu fais ce que tu veux. » Sur ces paroles, je me suis dit : « d’accord j’y vais ». Mon baptême, c’est peut-être le premier vrai engagement pris dans ma vie ! J’ai été baptisée durant la Vigile Pascale 2018. Un moment grandiose ! Je démarre une nouvelle vie, accompagnée par Jésus Christ.

Raphaëlle Aviat

 

 

(Visited 14 times, 3 visits today)

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.