Se connecter    /S'inscrire    /
AccueilÉgliseÊtre accompagné après une conversion : rencontre avec Arnaud et Jessica

Être accompagné après une conversion : rencontre avec Arnaud et Jessica

Arnaud et Jessica ont rencontré le Christ. Suite à cet événement, qui a bouleversé leur vie, ils ont ressenti le besoin d’être accompagnés. Ils témoignent.

 

Un ami qui me veut du bien

Ça fait un an environ que je rencontre un accompagnateur spirituel. Côté famille, mon père est athée, ma mère est catholique, mon frère est musulman et ma sœur est pentecôtiste et ma grand-mère protestante : on s’entend plutôt bien. Quant à moi, je me suis longtemps défini comme agnostique. Je croyais en une divinité, mais pas en la religion en elle-même. Pourtant, un jour, vers 10 ans, je me suis levé à 6h du matin pour aller à la messe. Mes parents étaient fous d’inquiétude ! Il y a trois ans, je me suis converti lors d’une messe, j’ai senti que Jésus me perçait le cœur. Ensuite, je me suis renseigné pour devenir catholique. Sur les conseils de ma formatrice en catéchisme et de ma marraine, je rencontre aujourd’hui mon accompagnateur spirituel, tous les deux mois environ pendant une heure et demie. Avec lui, je discute librement de Dieu, de la Vierge Marie, la théologie et des apports de catéchèse. Je viens avec mes questions et on déborde souvent. Il me rappelle toujours que je suis enfant de Dieu, que Dieu est à mes côtés. Après chaque rencontre, je le remercie et lui me répond : « C’est le Seigneur qu’il faut remercier ». Être chrétien, ce n’est pas toujours facile : il y a des jours où c’est difficile de prier. Quand je n’ai pas trop le cœur de penser à Dieu, je me rappelle ces paroles d’encouragement de mon accompagnateur spirituel : « Arnaud, Dieu est toujours avec toi, Il te pardonne, Il t’encourage ». Cet accompagnement, je le conseille à tous les néophytes comme moi. Allez-y, on ne vous veut que du bien !

Arnaud Muller, 40 ans, Mulhouse

 

 

Un éclairage spirituel sur ma vie

Je suis nouvelle dans la foi : cela fait deux ans que je vais à l’Église et que je chemine. J’ai été baptisée enfant, mais je n’ai jamais fait de catéchisme. Un jour, j’ai trouvé un petit flyer dans l’église Sainte Marie de Mulhouse, qui proposait un accompagnement spirituel individuel. J’ai trouvé le descriptif intéressant et j’ai voulu essayer. J’ai vécu des événements personnels difficiles, qui m’ont amenée à me poser des questions existentielles et spirituelles. Dans cette proposition d’accompagnement, il était surtout question d’amour. Or, c’est le sujet central de toute existence !

À travers nos rencontres, mon accompagnatrice m’apporte un éclairage spirituel sur ma vie. C’est un échange, un dialogue. Dans les difficultés que je traversais, elle a fait beaucoup pour moi, et est allée bien au-delà de l’accompagnement.  En tant que « nouvelle dans la foi », j’ai beaucoup appris sur Dieu et sur ce qu’Il attend de moi. Cela m’a permis de m’ouvrir l’esprit, de rencontrer beaucoup de personnes, de partager des activités avec elles. C’est un énorme enrichissement. Avec mon accompagnatrice, nous passées à un accompagnement moins formel, mais elle reste très présente à mes côtés. Je sens que j’ai encore besoin de cheminer.

Jessica, 35 ans, Mulhouse

 

 

 

 

 

 

 

(Visited 93 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.