Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
mercredi 12 décembre 2018
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilParole LibreBillets de Mgr RavelMgr Ravel : un esprit et des mains

Mgr Ravel : un esprit et des mains

 

Comme chaque mois, retrouvez la parole libre de Mgr Ravel.

 

Un immense théologien du Moyen Âge, saint Thomas d’Aquin, définissait l’homme comme « un esprit et des mains. » Formule ramassée pour rendre hommage à toutes les dimensions de l’homme et, en particulier, de l’homme travailleur.

Si nous remontons aux récits originels du livre de la Genèse, nous trouvons cette autre façon de désigner l’homme, créé « à l’image de Dieu ». C’est dire sa grandeur, sa transcendance, son unicité. Mais c’est dire aussi que l’homme à l’image de Dieu est un homme « travailleur » par son esprit et par ses mains.

 

Dieu Créateur

On le sent dès le livre de la Genèse : un seul récit de la création de l’homme ne suffit pas. Il en faut deux. Le premier montre un Dieu Créateur par son Esprit et par sa Parole. Le monde est fruit de son Intelligence et Il fait bien les choses avec « ordre poids et mesure ». Au sixième jour, quand il s’agit de faire l’homme, il prend son temps, il reprend pied sur son esprit. Il se parle à lui-même avant de passer à l’acte : « Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance. » (Gn 1, 26)

Le second récit montre une autre facette du talent divin : la terre est encore vide des plantes et de l’homme. Seul un flot arrose la surface de la terre. Ainsi se présente à Dieu une sorte de matière première, une argile primordiale. « Alors Dieu modela l’homme avec la glaise du sol, et il insuffla dans ses narines une haleine de vie. » (Gn 2, 7) On imagine le geste du potier ou du sculpteur, dont les deux mains serrent tendrement la pâte glaiseuse. Et cette activité manuelle n’est pas sans esprit. Car l’œuvre finale s’achève par le souffle de Dieu.

 

Noblesse de l’artisan

À l’image du Dieu Créateur, l’homme agit par son esprit et par ses mains. La conjugaison des deux permet l’éclosion de talents inédits. Elle équilibre aussi, surtout l’homme contemporain qui passe plus de temps devant son écran que dans son jardin. Il n’est pas défendu de produire des œuvres intellectuelles, purement cérébrales. Mais créons-nous par nos mains ?

Nos stress coïncident souvent avec un manque d’usage des mains. Nos mains nous démangent mais nous ne prenons pas le temps de les utiliser. À peine un peu de cuisine, la préparation d’un repas soigné aux recettes de fête, nous permet-il de compenser un peu ce manque. À peine quelques géraniums devant sa fenêtre, à peine quelques tableaux à accrocher… Nos mains ne sont pas souvent entraînées dans le mouvement du travail créateur.

Le corps est cultivé dans le sport. Mais qu’en est-il de nos mains d’artisans ou d’artistes ? C’est que nous n’avons même plus reçu la formation pour faire bon usage de nos mains ! Du coup, quand il nous prend de passer au travail manuel, le résultat nous déçoit car, pas plus qu’un autre, le travail de l’artisan ne s’improvise. Il appelle des années d’apprentissage aussi nobles que nos années d’études universitaires.

 

+ Mgr Luc Ravel,
archevêque de Strasbourg

(Visited 54 times, 2 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.