lundi 17 juin 2019
Se connecter    /S'inscrire    /

Homélie du 28 novembre 2018



LIRE LES LECTURES DU JOUR

 

« On portera la main sur vous et l’on vous persécutera… Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage. » Voici la récompense attribuée au disciple du Christ : la persécution qui lui donnera l’occasion de rendre témoignage. Rendre témoignage de l’amour dont Dieu nous a aimé en son Fils Jésus Christ venu nous sauver. En effet, Jésus nous a aimé sans retour en se donnant tout entier pour nous. Et c’est bien dans ce mouvement que nous sommes invités à entrer lorsque nous devenons sujets de persécutions.

 

Tout disciple qui a choisi de mettre ses pas dans ceux du Christ est appelé à être martyr, c’est-à-dire témoin. Jésus nous dit dans l’évangile (Mc 8, 34) : “Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il se renie lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive.” La sainteté chrétienne consiste bien dans cette sequela Christi (« suite du Christ ») dont le martyre constitue l’idéal de perfection en tant que manière la plus parfaite d’imiter le Christ dans son don d’amour total pour les hommes. Etre martyr, rendre témoignage, c’est accomplir cette parole de saint Paul dans toute sa radicalité : « Ce n’est plus moi qui vit, c’est le Christ qui vit en moi. Ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi » (Ga 3, 20).

 

Notre attitude de chrétien ne saurait ne pas susciter de réactions. Attention aux lieux où l’on observe le plein consensus. Attention aux lieux où l’on s’applaudit les uns les autres, où l’on s’entoure de privilèges. Le chrétien qui se veut véritable disciple du Christ ne saurait s’accommoder de cela. Il ne s’agit pas de rechercher l’adversité à tout prix mais nous aurions grand bénéfice à nous interroger sur l’authenticité de notre témoignage si nous ne la suscitions à aucun moment.

 

Au cœur même des souffrances subies à cause de lui, le Christ ne nous abandonne pas : « Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction » (Cf. Evangile).

 

Esprit de force et d’amour, assiste-nous pour faire de nous des témoins authentiques de l’Evangile, de véritables disciples du Christ qui n’hésitent pas, dans la charité, à payer de leur personne là où leur témoignage de chrétiens l’exige.

 

 

Abbé Philippe LINK

(Visited 308 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

dernier commentaire

  • Témoignage : ce fruit de l’Esprit Saint que la Parole de Jésus-Christ cultive en moi, qui reste faible dans l’adversité comme Simon-Pierre avant la rencontre-découverte de la Miséricorde Divine du Ressuscité

    Se rallier à Jésus-Christ, Fils de Dieu, Roi des Roi, Agneau de Dieu payant de sa vie les fautes de tous, Premier né de l’humanité qui est Ressuscité d’entre les morts, Bon berger sans reproche, Exalté dans l’ascension d’un règne qui n’a plus de limite de temps et d’espace … a pour conséquence une liberté dans l’Esprit Saint, don de Dieu et de l’Amour de Jésus en nous, qui vient contre dire tous les pouvoirs humains.

    Cette liberté fondamentale dans le Christianisme est mise à rude épreuve dans l’humanisme contemporain, par l’instinct de survie qui s’oppose au don de soi, en l’absence d’une certitude qui fait vivre « au delà de notre vie personnelle ».

    La certitude qui renaît sans cesse par le fait d’être aimé par un être vivant qui n’est plus sous la menace de la mort corporelle qui nous hante, nous délivre de notre angoisse existentielle.

    La certitude qui renaît sans cesse par le fait que notre corps et toute notre vie sont (bien) comprises dans la Vie de Jésus-Christ, en devenant corps du Christ, nous délivre du souci de nous même.

    La certitude qui renaît sans cesse par le fait d’être infiniment aimé par Lui, avec Lui et en Lui, en faisant mémoire de Sa Passion, de Sa Miséricorde et de Ses Paroles Divines, nous extrait peu à peu des limites et des blessures de notre amour propre, pour demeurer bien heureux, malgré tout, dans l’Esprit de Dieu, rescapés du déluge matérialiste et sauvé ainsi de tout considération qui ne serait pas celle d’un Amour Eternel !

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choose Your Style

Easily switch between different site layouts and header styles

SITE LAYOUT

HEADER STYLE

Facebook259
Facebook
YouTube391
YouTube
Pinterest139
Pinterest
Instagram431