Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
mardi 22 janvier 2019
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilFamille et JeunesPartager la joie : rencontre avec une bloggeuse

Partager la joie : rencontre avec une bloggeuse

Élise a 25 ans et un projet de blog : “Cueille la joie”, une manière de partager la foi à l’ère du numérique.

Je suis née dans une famille catholique, ce qui m’a permis de fréquenter l’aumônerie, de vivre des pèlerinages…. Pour autant, je n’avais pas de relation personnelle avec Jésus.

En 2012, j’ai fait une dépression. À cette époque, je m’étais éloignée de Dieu et je ne priais plus. Je participais à un groupe biblique, animé par des protestants. C’est à ce moment-là que j’ai découvert que tout l’Évangile parlait d’Amour. J’ai alors senti en moi un grand étonnement, pensant à ceux qui m’avaient transmis la foi durant ma jeunesse : comment ai-je pu passer à côté de cette évidence, alors que je baignais dans le monde catholique depuis toujours ?

Après ma guérison, j’étais vraiment reconnaissante de pouvoir de nouveau goûter les choses : connaître la joie, avoir des envies, avoir confiance en moi…Et j’avais la conviction que c’était à Dieu lui-même que je devais dire merci. Lorsque je suis arrivée à Strasbourg, j’ai pu bénéficier de l’accompagnement spirituel d’un couple. C’est à ce moment-là que j’ai fait une rencontre sensible avec le Seigneur : oui, c’est Lui qui m’avait guérie de ma dépression ! Alors qu’auparavant j’allais à la messe par habitude, j’ai vu grandir en moi le désir d’y aller pour accueillir un message.

 

On parle souvent de ce qui ne va pas dans l’Église et on oublie tout le bien qu’elle peut répandre.

 

Petit à petit, Jésus est devenu une ancre au fond de moi, de plus en plus solide. Pour autant, je suis parfois déçue par l’Église. Au sujet des crimes de pédophilie, je peux comprendre que des hommes aient dérapé. Nous sommes tous pêcheurs et nous tombons. Ce que je ne tolère pas, c’est la dissimulation et le silence. Je ne comprends pas non plus que l’Église soit dirigée uniquement par des hommes.

Malgré tout, je suis une fervente militante de toute la beauté de ce que peut apporter l’Église pour faire grandir notre relation à Dieu. On parle souvent de ce qui ne va pas dans l’Église et on oublie tout le bien qu’elle peut répandre. Grâce à la foi, je sens que j’ai un trésor au fond de moi que d’autres n’ont pas. Et j’ai envie de le partager, de faire découvrir la vraie joie à ceux qui pourraient passer à côté ! Je travaille d’ailleurs en ce moment sur un projet de blog, qui s’appellera « Cueille la joie ».

 

Élise, 25 ans, développeuse Web à Strasbourg

(Visited 51 times, 1 visits today)

Etiquettes

Partager

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.