Contact





OuiNon

m
Connectez avec:
samedi 18 août 2018
Se connecter    /S'inscrire    /
  • Pas de produits dans le panier
AccueilDossiersDossier du moisUn Alsacien dans l’histoire de Facebook

Un Alsacien dans l’histoire de Facebook

Des expatriés alsaciens ont fait le choix de mener leur carrière professionnelle à l’étranger. Rencontre avec Gilles Mischler, il a participé aux débuts de Facebook.

Né à côté de Hochfelden, Gilles Mischler vit aux États-Unis depuis 18 ans. Son diplôme d’ingénieur en informatique en poche, il a choisi de s’installer aux États-Unis. Un choix qui au départ n’enchantait guère son père : « Il aurait préféré que je reste près de la famille. »

 

En 2005, il est recruté auprès d’une vague Start Up californienne avec pour mission de construire un réseau social appelé Facebook. Une aventure qui a duré cinq ans :

« Des boîtes qui deviennent des icônes, c’est rare. Tout était à construire à cette époque. Je travaillais 80 h par semaine. »

 

Aujourd’hui, Gilles Mischler parvient à passer plus de temps avec sa famille :

« Je ne prends plus mon téléphone quand je pars en vacances. »

 

S’il n’a plus vu Marc Zuckerberg depuis longtemps, il en conserve un bon souvenir :

« Il est très accessible. S’il n’avait pas lancé Facebook, il aurait quand même réussi dans la vie. »

 

Sensible à la question environnementale, Gilles Mischler rêve, à l’avenir, de trouver des solutions pour lutter contre la pollution :

« Ce que j’ai appris en Alsace, c’est l’importance de ramasser ses déchets, de ne pas gaspiller. Je m’inquiète de ce qu’on va laisser comme Terre à nos enfants. »

 

Pour conclure, Gilles Mischler adresse ce message aux lecteurs de Carrefours d’Alsace :

« Je trouve cela formidable quand les jeunes sont motivés à vivre des défis, des challenges. C’est important de voyager, d’apprendre à découvrir de nouvelles cultures. Ce n’est pas en se renfermant sur soi-même qu’on avance. C’est cela la France du futur. »

 

 

(Visited 44 times, 1 visits today)

Etiquettes

Aucun commentaire

Laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.